La Fédération de la Maille, de la Lingerie & du Balnéaire
0%
15/11/2019

Les exportations chinoises plongent après l’imposition des taxes américaines

Guerre commerciale Chine-USA

Les livraisons en provenance de Chine ont chuté de -25% au cours de la première moitié de 2019, incluant une forte baisse des exportations de textile-habillement.

Les taxes punitives imposées par les États-Unis sur les importations chinoises atteignent directement les  consommateurs américains, qui subissent les conséquences de la hausse des prix, mais également les exportateurs chinois, avec une baisse de leurs livraisons de -25% soit 35 milliards de dollars au premier semestre de 2019, selon un rapport de l'ONU publié au début du mois de novembre 2019. L’étude, qui examine l’impact des droits de douane punitifs de 250 milliards de dollars entrés en vigueur l’année dernière, conclut également que les pertes à l’exportation qu’a subit la Chine l’ont poussée à trouver des voies détournées pour ses échanges commerciaux, à hauteur de 21,3 milliards de dollars au premier semestre, dont 866 millions de dollars pour les produits de textile-habillement.

Dans l’ensemble, la perte d’exportations de la Chine de textile-habillement vers les États-Unis au cours du premier semestre a été estimée à 1,19 milliard de dollars, indique l’étude.
Les principaux bénéficiaires de cette guerre commerciale au cours des six premiers mois de l’année 2019 ont été le Bangladesh, avec un gain estimé à 300 millions de dollarsl'Union européenne, avec 66 millions de dollars; la République de Corée, avec 48 millions de dollars; le Mexique, avec 47 millions de dollars; l’Inde, avec 41 millions de dollars; le Pakistan, avec 25 millions de dollars, et la Turquie, avec 14 millions de dollars. […]

Le rapport décrit également que les pertes des exportateurs chinois ont "augmenté avec le temps" et ajoute que des preuves préliminaires (au cours du deuxième trimestre de 2019) indiquent que les exportateurs chinois ont commencé à supporter une partie des coûts des droits de douane, en baissant leurs prix à l’exportation d’environ -8% par rapport à ceux de produits comparables. Toutefois, l'analyse [..] a également révélé que les exportations chinoises de textiles et de vêtements ont baissé en moyenne de -24%, tandis que celles non ciblées conservaient leur part de marché et affichaient une augmentation globale de +4% au premier semestre. 

Alessandro Nicita, économiste à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement et auteur de l’étude, a souligné les énormes différences entre les lignes de textile et de vêtements ciblées et non ciblées. Il a déclaré que les exportations de vêtements et d’accessoires vestimentaires, de cuir ou de composite de cuir - qui était soumis à un droit de douane punitif de 10% en septembre 2018 - ont diminué de -20% pour s'établir à 112 millions de dollars de janvier à juin, en baisse par rapport aux 145 millions de dollars enregistrés au premier semestre de 2018.

De même, a-t-il ajouté, les expéditions chinoises d’étoffes tricotées et crochetése, évaluées à 105 millions de dollars au premier semestre de 2018, ont chuté de -32%au cours du premier semestre de 2019 pour atteindre seulement 71 millions de dollars. En comparaison, la plus grande catégorie de produits à l’exportation depuis la Chine vers les États-Unis ne faisant pas l'objet de droits de douane supplémentaires – les maillots, pulls, cardigans, gilets et articles similaires, en bonneterie - a été évaluée à 1,4 milliard de dollars pour le premier semestre de 2019, identique à la même période en 2018, a déclaré Nicita.

Pamela Coke Hamilton, Directrice du commerce international et des produits de base de la CNUCED, a déclaré : «Les résultats de l’étude constituent un avertissement mondial. Une guerre commerciale défavorable aux deux parties ne nuit pas seulement aux principaux adversaires, elle compromet également la stabilité de l’économie mondiale et la croissance future ... nous espérons qu’un éventuel accord commercial entre les États-Unis et la Chine pourra désamorcer les tensions commerciales. "

John Zarocostas, Publié dans WWD le 5 novembre 2019
Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien.