La Fédération de la Maille, de la Lingerie & du Balnéaire
0%
12/09/2018

The Fiber Lab : les fibres chimiques

@Fibres chimiques
On ne peut plus le nier, notre époque est à la prise de conscience écologique. Face à une industrie textile-habillement grande consommatrice d’eau et de pesticides pour la culture du coton, d’énergie pour la laine et la soie, de substances chimiques et de ressources non renouvelables pour les matières synthétiques issues de la pétrochimie comme le polyester, le polyamide ou encore l’élasthanne, il est urgent de réagir ! Fort heureusement, de nombreux industriels mettent leur ingéniosité au service de la préservation des Hommes et de notre Environnement, en développant de nouvelles fibres aux procédés de fabrication plus éco-responsables.

Mais, tout en voulant satisfaire cet idéal de fibres textiles à faible "impact écologique", les marques et les consommateurs ne comptent pas renoncer aux "qualités physiques" et de "confort" des différentes fibres telles que l’extensibilité pour l’élasthanne, l’imperméabilité pour le polyamide, la respirabilité pour le coton ou encore la durabilité. C’est donc à un numéro d’équilibriste que les fabricants doivent se livrer pour allier Performances des Fibres et Responsabilité Environnementale des process.

Et cela est particulièrement vrai dans le cas des fibres d’origine chimique qui consomment et utilisent, pour leur fabrication,  des ressources non renouvelables et de nombreux solvants souvent nocifs et non recyclables. Les efforts doivent donc être réalisés à deux niveaux : lors du choix et de l’extraction de la matière première, et durant le process de fabrication.

L’objectif de ce fascicule pédagogique et informatif est de faire le point sur les propriétés de chaque fibre et leurs avantages et inconvénients en termes d’impact environnemental.

Cependant, au vu de la grande diversité des fibres textiles, le choix a été fait de ne traiter, dans ce premier fascicule, que les fibres d’origine chimique, et d’aborder les fibres d’origine naturelle dans un second fascicule qui sera publié en février 2019 lors du prochain Salon Première Vision Paris. De plus, ce fascicule n’a pas l’ambition de répertorier toutes les fibres d’origine chimique, mais uniquement les plus utilisées.

La Fédération de la Maille, de la Lingerie & du Balnéaire vous souhaite une agréable lecture et une visite du salon Première Vision Paris captivante !
Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien.