La Fédération de la Maille et de la Lingerie
0%
Inscriptions

Mode féminine 2016

FOCUS LINGERIE ET BALNÉAIRE

Les Françaises ont dépensé 10,4 milliards d’euros pour renouveler leur garde-robe en 2016 ; c'est 2,6% de moins qu'en 2015 en valeur et -3% en volume. Victime de la guerre des prix et de la conjoncture économique morose, le marché de la mode féminine fait face à de nouveaux arbitrages de la part des consommatrices qui achètent moins de vêtements au profit de la téléphonie, des voyages ou encore des sorties. Une note positive toutefois est à relever puisqu'en moyenne, le prix d'achat des articles de prêt-à-porter féminin est en hausse de +0,4% vs 2015). On constate également une baisse significative des achats en soldes ou en promotion (-42,2% en 2016).


Focus lingerie


Le marché de la lingerie féminine a atteint 1,98 milliard d’euros en 2016, soit une évolution légère baisse de -0,4% en valeur et de volume de -0,8%. La lingerie compte pour 18,8% en valeur et 19,4% en volume dans le total de l’habillement féminin en 2016 (respectivement 19,7% et 12,7% en 2015). A l'instar du prêt-à-porter, les consommatrices ont acheté moins d'articles mais le prix d'achat a augmenté (+0,4%). Pour faire face à un marché français atone, les marques capitalisent sur l'export où elles ont enregistré de bonnes performances.

La lingerie seconde peau, active, et minimaliste a envahi les garde-robes des femmes en 2016. Inspirée de la danse et du yoga, la lingerie renouvelle ses codes esthétiques pour des produits hybrides, fonctionnels et sexy. Autre tendance forte arrivée sur le marché en fin d'année, la forme Bralet qui devrait être le produit phare de 2017.


Les hauts et les bas du maillot


Lancé dans une bonne dynamique, le marché français d'articles balnéaire a atteint 233 millions d'euros, en progression de +8,5% en valeur et de +8,6% en volume par rapport à 2015.

Si les consommatrices se sont rendues plus souvent dans les magasins (+1,1%), elles ont aussi acheté plus d'articles : 1,45 article par acheteuse (+9,5%).

A l'export, les ventes sont également au beau fixe puisque les exportations ont évolué de +13,6% en 2016 pour atteindre 114,5 millions d'euros.

Les 5 premiers pays clients de la France pour les maillots de bain femme ont augmenté en 2016 : l’Espagne (+16,0%), l’Italie (+15,6%), l’Allemagne (+19,0%), Belgique (+11,6%) et les Pays-Bas (+33,9%). A noter que ces 5 pays absorbent près de 70% des exportations françaises d'articles balnéaire.

Parmi les pays d’Europe Centrale, on observe de belles progressions des exportations à destination de la Hongrie (+38,6%) et la Pologne (+6.9%).

Les Etats-Unis (-46,7%) et le Canada (-6,9%) sont, quant à eux, en baisse notable. Ce phénomène s'explique en partie, par la forte expansion de Victoria’s Secret qui détient 20% des parts de marché de la lingerie aux Etats-Unis et compte plus de 1000 magasins sur le continent nord-américain.






Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien.